Produire sa semence

Même si le coût d'un sachet de graine est faible par rapport à la production que l'on peut en tirer, récolter soi-même des semences est tout à fait possible et amusant.

La récolte:

Elle peut se faire dans votre jardin, dans celui du voisin ou d'un ami ou bien, tout simplement, dans la nature. Dans tous les cas, sélectionnez un porte-graines en parfaite santé, vigoureux, bien formé. Délaissez tous ceux qui portent des traces de maladies, même partiellement, des attaques d'insectes parfois vecteurs de virus, ou des tiges et des branches mal formées. Choisissez la plante fleurie la plus belle, le légume le plus gros. Attention cependant aux végétaux forcés à l'engrais: leur forte croissance est un peu artificielle et les graines risquent de vous donner des plantes chétives.

Récoltez lorsque les fruits se flétrissent ou sont complètement secs. Dans le cas contraire, les graines se conservent mal ou n'auront aucune chance de germer.

Intervenez en milieu de journée, lorsque le temps est sec.

Travaillez avec précaution pour une bonne récolte: avec un sécateur, coupez les tiges ou les rameaux qui portent les graines et entreposez-les durant quelques jours en les suspendant la tête en bas ou en les étalant sur une feuille de papier journal, dans un local sec et aéré, à l'abri de la lumière. Ne placez jamais vos graines en plein soleil, l'albumen risquerait de se dessècher complètement.

Enfin, lorsque les graines se détachent d'elles-mêmes, secouez délicatement les fruits secs pour les recueillir. Sinon, enlevez le restant de pulpe pour qu'elles continuent à sécher.

Dernière opération: si vos graines sont mélées à des petits débris, triez-les en passant délicatement dessus le souffle chaud d'un séchoir à cheveux.

Les graines récoltées:

Si vous récoltez des graines, enfermez-les dans des petits sacs en papier que vous aurez confectionnés vous-même. N'utilisez jamais de poches en plastique, car de la condensation peut se produire à l'intérieur et entrainés alors la moisissure de vos graines.

Notez sur l'emballage le nom de la plante( espèce et variété ) ainsi que des renseignements utiles: date de récolte, hauteur de la plante, couleur de ses fleurs ou de son feuillage, extc... Puis placez les sachets en lieu sec et aéré, dans les mêmes conditions que pour ceux que vous avez achetés.

 

 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×