Le repiquage

Le repiquage consiste à transplanter les jeunes semis dans un pot plus grand, en les séparant les uns des autres. Le but est qu'ils disposent de l'espace nécessaire à leur croissance. Le repiquage favorise par ailleurs le développement de racines secondaires qui assurent un meilleur soutien de la plante. La terre employée pour le repiquage doit être enrichie en matières nutritives pour satisfaire les besoins de la plante.

Vous pouvez commencer le repiquage de vos semis à partir du moment ou ces derniers présentent deux vraies feuillles. Si vous attendez plus longtemps, les racines risquent d'être très emmêlées, et il sera difficile de repiquer les semis sans les endommager.

Avant de repiquer, prenez soin de bien arroser les semis. Ensuite, vous les dégagerez délicatement avec un bâtonnet. Vous les tiendrez par une feuille et non par la tige, et vous séparerez délicatement chaque semis de l'ensemble. Vous les repiquerez dans une caissette ou dans de petits pots en les recouvrant jusqu'aux premières feuillles. Ensuite, arrosez délicatement. Après deux semaines, fertilisez avec un engrais bio soluble dissous dans l'eau d'arrosage.

Le passage des jeunes plants de la maison à l'extérieur ne doit pas se faire rapidement, il est recommandé de respecter une période d'acclimatation qui dure entre une semaine et dix jours, période pendant laquelle ils seront graduellement exposés aux conditions extérieures. Réduisez la fréquence des arrosages et exposer les pots de plus en plus longtemps à l'extérieur en les rentrant si la température de nuit risque de descendre bas.

 

9 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site