Quand et comment planter un rosier

Il est possible de replanter des rosiers toute l'année, hors période de gel. Le pot dans lequel vous allez replanter votre rosier doit être de dimension raisonnable. Un pot de soixante centimètres de diamètre et de profondeur sera adpaté à la situation. Vérifiez qu'il soit percé et vous le garnirez de quelques centimètres de billes d'argile pour faciliter le drainage.

Comme terre vous utiliserez soit du terreau spécial rosiers, soit un mélange de terre végétale, de terreau de feuilles,et de terreau de fumier entièrement décomposé. Versez ce mélange dans le pot et installez-y les racines de votre rosier, en prenant garde à ce que le point de greffe se trouve au niveau de la surface du sol ou légèrement au-dessus. En aucun cas le point de greffe ne doit être enterré.( moi j'utilise le terreau or brun)

Le niveau de terre doit se trouver environ à 2 centimètres sous le bord haut du pot, afin de permettre l'arrosage. Comme pour toutes les plantes nouvellement installées, vous arroserez très abondamment en vue de faciliter l'installation des racines. Arrosez en grande quantité à quelques jours d'intervalle.

Pour se developper de façon régulière, il leur faut également de l'air et de la lumière de tous les côtés. Supprimez régulièrement les fleurs fanées.

Vos rosiers finiront par être à l'étroit en pot et leur substrat, sous l'effet des arrosages constants, diminuera et durcira. Tous les deux ou trois ans, au printemps, dépotez-les, dégagez les racines de la terre usagée et rempotez-les dans un mélange neuf. Entre ces rempotages, surfacez les pots. Pour ce faire, supprimez en surface une bonne couche de terre et remplacez-la par une terre riche.

Pour permettre à votre rosier de passer l'hiver sans soucis, vous ferez un monticule de terreau d'au moins vingt centimètres autour de la naissance des tiges principales, en tassant bien. C'est ce qu'on appelle le buttage. Au printemps, il vous suffira de briser le monticule et de répandre le terreau à la surface du pot, en veillant à ce que le point de greffe se trouve bien toujours au-dessus du niveau de la terre. Après avoir enlevé la butte de terreau, mettez une couche de paille au pied du rosier, afin de mieux conserver l'humidité.

Entretenir votre rosier:

L'arrosage:

De façon générale, et plus l'été, il vaut mieux arroser abondamment et de façon espacée plutôt que d'arroser chaque jour en petite quantités: les racines se développent ainsi dans le fond du pot, et non pas en surface.

La fertilisation:

Les rosiers sont des plantes particulièrement gourmandes en engrais: ils en ont besoin pour se développer, à plus forte raison s'ils sont cultivés en bac. la réserve de terreau étant limitée, les ressources alimentaires s'épuisent vite.Vous utiliserez un engrais adapté, que vous verserez au printemps, puis à la fin de l'été s'il s'agit d'un rosier remontant, sans cela il risque de végéter et de ne pas satisfaire vos attentes de floraison. Deux fois par semaine ajoutez à l'eau d'arrosage un engrais pour tomates, riche en potasse, qui les fera fleurir abondamment.

 

 

 

 

 

4 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×